Qu’est-ce que la Sophrologie et les avantages ?

6 décembre 2019 0 Par kevin De Moutou

                                                                                                                ©pexels

 

 

La sophrologie est une science, ou mieux, une école scientifique qui étudie la conscience, ses modifications et les moyens physiques, chimiques ou psychologiques pouvant la modifier, dans un but thérapeutique, prophylactique (en prévention de maladies) ou pédagogique, en médecine. Cette définition a été donnée par Alfonso Caycedo, le fondateur de la sophrologie. Le mot « sophrologie » tire ses racines de trois mots du grec ancien :

  •        sos = harmonieuse
  •        phren = conscience
  •         logos = étude

On peut ainsi définir la sophrologie comme la science de la conscience harmonieuse.

Le professeur Caycedo a été le premier à utiliser la sophrologie, mais n’ayant pas déposé le brevet, d’autres en ont profité. De là est née la sophrologie Caycédienne. Le but principal de la sophrologie est de retrouver un équilibre harmonieux du corps et de l’esprit.

Le sophrologue va permettre à son « patient » de retrouver la paix intérieure, la sérénité, la conscience de son corps et cela grâce à différents outils et techniques de relaxation. Ainsi, il utilisera diverses techniques de respiration, de relâchements musculaires associés à l’utilisation de pensées positives.

Même s’il est vrai qu’il est important d’être relaxé lors d’une séance de sophrologie, il est encore plus important d’être présent dans l’ici et le maintenant.

 

Le premier avantage que l’on peut tirer de cette sophronisation est simplement d’apprendre à mieux connaître son corps, tant au niveau du schéma corporel que grâce aux perceptions sensorielles. On ramène avec soi également une sensation de paix et de sérénité intense. En pratiquant régulièrement la sophrologie, vous parviendrez à affiner les liaisons existantes entre la sensation, la perception du corps et la motricité.

La sophrologie, à l’inverse de la psychiatrie, par exemple, évite de demander au sujet de se rappeler les problèmes et les expériences négatives qui ont pu lui arriver. En effet, plus on pense aux choses négatives et plus on les revit et plus on en attire d’autres. Vous comprenez maintenant pourquoi les psychanalyses durent autant d’années (je ne dis pas qu’elles ne procurent pas une solution à certaines personnes). Au contraire, en sophrologie, on va plutôt s’attarder sur le positif, le renforcer jusqu’à ce qu’il agisse telle une boule de neige et que le positif se multiplie de plus en plus dans la vie du sujet. La sophrologie permet également aux personnes de mieux vivre la situation actuelle de leur vie et de s’adapter plus facilement aux différentes situations qui peuvent se présenter.

Comme dit tout à l’heure, il est tout aussi possible d’effectuer des séances de groupes ou des séances individuelles, en sophrologie. Les séances individuelles permettent d’avoir des objectifs précis ciblés sur les besoins et attentes de la personne demandeuse. Le sophrologue utilise diverses techniques plus spécifiques, de sophronisation :

  •          techniques associées au passé : on évoquera des souvenirs positifs anciens ou récents. Le sophrologue n’utilisera cette technique qu’en tout dernier ressort.
  •         Techniques associées au présent : on utilise alors des exercices de concentration ou d’attention à un ou plusieurs stimuli (respiration, image agréable…)
  •          Techniques associées au futur : ces techniques vont permettre au sujet d’appréhender des situations stressantes, de façon tout à fait sereine. Elles sont particulièrement efficaces pour traiter les phobies, le stress, les craintes, le trac, etc. Le sophrologue va évoquer les évènements redoutés, mais ayant un dénouement heureux, positif.
  •          Techniques tridimensionnelles : il s’agit simplement d’utiliser simultanément les trois techniques précitées à partir d’un thème précis.

L’un des gros avantages de la sophrologie, à mon sens, est de pouvoir remplacer avantageusement un grand nombre de médicaments allopathiques et d’aider et de soutenir l’allopathie dans bien d’autres cas encore.

La sophrologie offre de nombreux avantages pour répondre aux aspirations d’un renouveau thérapeutique qui se dirige de plus en plus vers les médecines douces et naturelles. En effet, l’avantage de la sophrologie est de donner au patient, des moyens efficaces pour modifier leur état et retrouver une meilleure santé de façon tout à fait naturelle.

Le malade reprend ainsi petit à petit le contrôle de son corps, mais aussi reprend ses responsabilités vis-à-vis de lui-même plutôt que de s’en délester au médecin. Attention, en cas de maladie grave, surtout, ne jouez pas au gourou et allez voir votre médecin. Il va falloir des années pour que nous changions notre manière d’agir.

Notre société actuelle nous pousse délibérément dans les bras du médecin qui lui nous enverra tout simplement chez le pharmacien qui nous délivrera plusieurs boites de médicaments allopathiques. Nous avons oublié de nous prendre en charge. Nous avons oublié qu’il existe d’autres moyens que de nous empoisonner avec des substances pharmaceutiques parfois bien incertaines pour prendre soin de notre corps.

La sophrologie est une solution agréable et véritablement efficace qui va vous permettre de reprendre les rênes de votre santé dans bien des cas. La seule différence est que la sophrologie vous demandera de faire un effort personnel, pour vous-même, plus important que de prendre un cachet ou une gélule.

 

 

Pour vous donner quelques exemples :

  • Troubles cardio-vasculaires : elle est efficace en cas d’hypertension, de tachycardie, elle prévient les infarctus du myocarde dus au stress, car une personne entraînée aux exercices de sophronisation réagira mieux aux agressions diverses de tous les jours…
  • troubles respiratoires : en ce qui concerne l’asthme par exemple, la sophronisation influe positivement sur les effets de l’angoisse qui est habituellement le déclencheur de la crise. De plus, les personnes exercées à la sophronisation, ont davantage d’emprise sur leur respiration qu’ils ont appris à mieux maîtriser. Bronchites chroniques, emphysèmes, …. n’ont plus qu’à bien se tenir.
  • Prénatalité : la sophrologie permet à la femme de sentir et ressentir son accouchement et non plus de le subir.

À mon sens, il est bien dommage que la sophrologie ne soit pas utilisée dans les écoles dès le plus jeune âge. En effet, cette méthode permet d’apprendre à mieux appréhender son corps, d’être plus positif, d’être plus détendu et d’appréhender les difficultés de la vie de manière plus positive.

Que ne nous apprend-on pas tout cela à l’école !  N’y aurait-il pas moins de violence ? Car, finalement, cette violence ne vient-elle pas d’un manque de confiance en soi ? Et ce manque de confiance ne vient-il pas d’un manque de positivisme dans la vie ?

Oui, je sais, je résume peut-être un peu, mais… je pense qu’il y a quand même une part de vrai dans tout ça et qu’il serait bon d’y réfléchir sérieusement.

Et enfin, n’oublions pas le domaine sportif où la sophrologie peut apporter une aide précieuse tant sur le plan physique par l’amélioration de la précision du geste et l’économie des dépenses énergétiques, par exemple, que sur le plan psychologique en développant des facultés de concentration et d’attention.

Je ne suis pas fan de la sophrologie. Toutefois, lors d’une séance de coaching, je peux être amenée à utiliser des techniques de sophrologie selon le cas et la situation à traiter.

 

 

 

https://www.kevinyogami.com/